Centre-Refuge-Nymous

A lire/Ressources/Lois

 

Logo nymoustransparent

Important de lire ceci et veuillez suivre les liens svp

 

Le centre d'observation

http://www.mffp.gouv.qc.ca/faune/especes/permis-garde-animaux-sauvages.jsp

 

Le centre d'observation loge les bébés orphelins et qui eux sont imprégnés de l'humain pour fin d'éducation, exposition au public à des fins éducatives, récréatives, scientifiques ou touristiques et zoothérapie.

Ils sont suivis par une clinique vétérinaire, vaccinés et ont des vermifuges selon les protocoles établis et même au-delà des exigences du MFFP http://www.mffp.gouv.qc.ca/accueil.jsp

 

Nous avons établi un protocole clair pour les visiteurs

Chaque visiteur reçoit des instructions simples et claires et celui-ci demeure en notre présence et supervision. Personne ne peut ni n'a le droit d'accéder au site sans notre présence.

 

La partie refuge et réhabilitation

Celle-ci est très différente et sa mission est de sauver et d'assurer une santé à des animaux qui 'eux' seront réhabilités en nature dans des zones choisies, les mieux adaptées et selon les indications de la MFFP à l'égard des populations répertoriées.

Ces animaux ont tous les soins et n'auront aucun contact avec les gens afin de justement leur assurer une survie.

 

L'homme est aussi un prédateur et doit être vu comme tel malheureusement.

 

J'en veux un!

Croyez bien que non, vous n'en voulez pas !

Les ratons sont très destructeurs alors soit vous avez une maison, soit un raton.

De garder un raton ou autre animal dans une cage est un des pires malheurs qui puisse lui arriver.

 

Et la loi est claire sur le sujet. http://www.mffp.gouv.qc.ca/faune/especes/reglements-applicables-animaux-sauvages.jsp

Voici les divers permis exigés en bref : http://www.mffp.gouv.qc.ca/faune/especes/permis-garde-animaux-sauvages.jsp

Ainsi que les détails des permis ici : http://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/dynamicSearch/telecharge.php?type=3&file=/C_61_1/C61_1R20_1.HTM

 

 NB :Nous tenons à répéter qu'un animal sauvage doit vivre en nature. 

Vous devez respecter vos distances et votre calme en présence d'un animal inconnu.

Si il semble blessé, sécurisez la zone autour de lui sans tenter de le contenir ou le restreindre.

Un raton par exemple s'il est blessé ou malade peut devenir imprévisible agressif et attaquer grièvement.

Tenez vos animaux de compagnie à l'écart sans possibilité de contact.

Gardez en surveillance l'animal à distance.

 

Communiquez avec les divers services énumérés plus bas.

Avant de décider qu'un animal est orphelin, vous devez bien vous renseigner auprès de gens qui connaissent les habitudes des animaux sauvages.

La mère peut s'absenter pour un temps variable selon l'âge des bébés et l'espèce.

 

Ce que nous désirons est le respect et la connaissance partagée des animaux de la faune.

Par exemple, les ratons sont de merveilleux animaux mais pas catégorisés domestiques mais indigènes et les lois sur les animaux indigènes sont sur ce lien : http://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/dynamicSearch/telecharge.php?type=2&file=%2F%2FC_61_1%2FC61_1R5.htm

 

Il est donc illégal d'en avoir 'en captivité' sous peine d'amendes.

Tant que vous ne détenez pas de permis à cet égard vous vous exposez.

Sans compter les possibilités de transmission de maladies contagieuses, vers ronds https://fr.wikipedia.org/wiki/Baylisascaris_procyonis ect…

 

De plus, si vous n'êtes pas titulaire d'un permis, vous n'aurez pas la possibilité d'obtenir les services d'un vétérinaire parce que celui-ci n'ira pas à l'encontre des lois.

 

Donc si vous voyez un animal orphelin, communiquez avec :

Un refuge de votre région ou

au ministère de la faune ou

un centre d'intervention d'urgence animale ou

la SPA ou zoo.

Ces gens peuvent vous guider en vous indiquant les services près de chez-vous.

Sachez aussi que quand un refuge accueille un animal, orphelin ou blessé, ce sont des frais pour le refuge qui augmentent, alors par amour pour ces animaux, écoutant votre cœur, pensez à faire un don pour aider.

Les refuges d'animaux sauvages ne vivent que par les dons du public et ces dons sont difficiles à avoir sinon en répétant quasi sans fin des appels pour les aider.

Avoir un refuge et y consacrer sa vie est une mission et non pas un plan de carrière.

 

Centre-Refuge-Nymous